16 mars – Bouquetin dans le blizzard

A 2200m dans les Hautes-Alpes, lorsque le blizzard se lève même au mois de mars, mieux vaut être un bouquetin robuste taillé pour le job qu’un chef opérateur derrière une camera.

Depuis le début de l’hiver, je voulais filmer les bouquetins dans une grosse ambiance hivernale. Mercredi, le risque d’avalanche était revenu raisonnable, les bouquetins étaient là et la tempête de neige aussi : 8h passés en leur compagnie jusqu’à épuisement des batteries, un régal !!

 

Bouquetin des Alpes – Capra ibex – Alpine ibex -Hautes-alpes

Meilleurs voeux 2016

Toute l’équipe vous souhaite une bonne année

Nyctale de Tengmalm

Chouette de Tengmalm – Voeux 2016

Jeune chouette de Tengmalm au bord du nid quelques heures avant l’émancipation.

Chouette de Tengmalm – Boreal Owl – Aegolius funereus – Hautes-Alpes-France

Hommage aux victimes de Paris – 15 novembre

Ici à 2600m, le subtil équilibre de la nature n’est qu’harmonie. Je me plonge dans ce regard si réconfortant pour tenter d’oublier pour un instant encore la folie destructrice de certains hommes.
Vu d’ici, les événements tragiques de Paris paraissent si éloignés, je me sent pourtant si proche des victimes et solidaire. Mon coeur a mal.

Blanchon - Lepus timidus

Lièvre variable hiver

Lièvre variable – mountain hare – Lepus timidus
Massif des Ecrins – Haute-Alpes

Lièvre variable – 10 novembre

Le cri de la bête au réveil !

Blanchon Baille

Lièvre variable baille

A 2400m ce matin au coeur du massif des Ecrins dans les Haute-Alpes, un Lièvre variable en pelage hivernal blanc, s’étire et baille au soleil. Cet relique glacière passera toute la journée gité ici à faire la sieste, manger ses crottes, se toiletter, s’étirer, attendant patiemment la nuit se faisant discret pour échapper au regard de l’aigle royal, confiant en son mimétisme. N.F.

Blanchon relax

Lièvre variable s’étire

Lièvre variable – mountain hare – Lepus timidus

Gélinotte des bois – 8 novembre

Ces derniers jours, J’alterne entre tournage en altitude et tournage en forêt. Les feuilles des noisetiers commencent à tomber, il ne faut pas rater ce créneau. La Gélinotte des bois est rare, extrêmement méfiante et quasiment invisible, ce qui me donne trois bonnes raisons de la rechercher pour la filmer.

N.F.

Tetrastes bonasia

Gros plan d’un mâle de Gélinotte des bois

Gélinotte des bois – Tetrastes bonasia – Hazel Grouse – Hautes-Alpes – France

Prix au Festival du Film de Ménigoute

Nous sommes très fiers d’avoir reçu ce week-end le prix du meilleur film à vocation pédagogique au Festival International du Film Ornithologique de Ménigoute pour le documentaire de Frank Neveu « Le voyage de l’eau », prix offert par les clubs CPN.

2015 - VE - Ménigoute

Notre documentaire a également terminé en 2ème place pour le prix de la Créativité, ainsi qu’en 2ème place pour le prix de la Mise en valeur des ressources naturelles des zones humides.

Un fil de vie sinueux relie les glaciers à la mer. L’eau transite d’un être vivant à l’autre… se transforme … circule … sans jamais s’arrêter …

Emancipation de chevêchette – 14 Juillet

C’est toujours en grand moment lorsque les jeunes chevêchettes s’émancipent. Cette année, 5 sont sorties de cette petite loge de pic épeiche et depuis 3 jours elles s’éloignent de plus en plus du vieux mélèze qui les a si bien protégées. Cette fois, je redescends dans la vallée avec un petit pincement au coeur. Demain, elles auront très certainement franchi un escarpement rocheux et je ne pourrais plus les suivre. Depuis le premier morceau de coquille rejeté par la femelle en dehors du nid, je les ai vu grandir l’espace d’un été et maintenant elles partent vivre leur vie. Bon vent et merci à elles pour ces moments précieux.

Chevechette en contre jour

Une jeune chevêchette s’émancipe au soleil couchant

Trio de chouettes

Emancipation de chevêchettes

Chevêchette d’Europe – Glaucidium passerinum – Eurasian Pygmy Owl – (Queyras – Alpes – France)