Gélinotte des bois – 20 mai

gelinotte2
Pour faire suite à l’affut dans les arbres, je rêvais d’images de l’animal marchant dans la neige. Mais la gélinotte des bois connait parfaitement le moindre recoin de son territoire et lorsqu’un affut pousse au sol, le mâle ne manque pas d’en faire plusieurs fois le tour, d’abord à distance en début de journée, jusqu’à le frôler dans la soirée. Le moindre froissement de tissus est susceptible de le faire fuir : émotion garantie ! Lorsque l’affut n’est plus une source d’inquiétude pour le mâle, il y a de grandes chances pour que la femelle apparaisse.
Mâle de Gélinotte des bois – Hazel Grouse – Tetrastes bonasia – Alpes de Haute-Provence -France

Gélinotte des bois – 15 mai

gelinotte
J’ai passé quelques jours à l’affut des Gelinottes des bois et j’ai eu la chance de partager quelques minutes en leur compagnie. Souvenir mémorable ! Depuis quelques années nous plaçons au printemps un affut à 5m de hauteur dans un pin juste à hauteur de la cime d’un saule. L’affut est vraiment minuscule, il s’agit d’une chaise d’école simplement fixée au tronc avec une sangle, un arceau permet d’éloigner la toile mais il n’est pas possible de bouger les jambes, 16h d’affilées. La gélinotte des bois est extrêmement méfiante.
affut gelinotteGélinotte des bois – Tetrastes bonasia – Hazel Grouse

Aigle royal – Ethique du cinéaste animalier

aigle royal2Il n’y a pas de dresseur derrière cet aigle royal, mais des semaines d’affuts qui se terminent enfin. On me souffle à l’oreille que la grande majorité des téléspectateurs ne verra pas la différence entre cet animal purement sauvage et un autre qui serait dressé pour se poser à l’endroit choisi devant le nez de 15 techniciens. Il semblerait que la chose qui importe vraiment soit la représentation de cet animal supposé sauvage dans l’imaginaire collectif.

Continuer la lecture

Autour des palombes – 5 février

autour des palombes sous la neige

autour des palombes sous la neige

Il est revenu ce matin, alors qu’il neigeait à gros flocons, l’occasion de quelques plans larges minimalistes. Il arrive toujours comme une fusée et repart aussi vite qu’il est venu. Lorsqu’il se pose, il fait systématiquement « vibrer » sa queue une 20en de secondes. J’ai toujours froid aux pieds dans ces affuts, c’est un calvaire et j’ai presque tout essayé … mais rien d’efficace pour 10h consécutives.

Autour des palombes (Accipiter gentilis) Northern Goshawk

Autour des palombes – 30 janvier

 

Autour des palombes

Autour des palombes

Un autour a pris l’habitude de se poser sur cette belle branche le matin alors que le jour se lève à peine. A l’oeil nu le spectacle de cette silhouette sur fond bleu est grandiose, mais rien à tirer des images « bruitées » et sombres que me donne la camera. Aujourd’hui, vers 16h30 alors que le vent malmenait mon abris précaire, il m’a fait le plaisir de revenir se poser sur la branche, sous les flocons : une séquence de 3 minutes qui fait oublier le froid de ces affuts interminables.

Autour des palombes (Accipiter gentilis) Northern Goshawk