Nid de Loriot d’Europe – 16 juin

Loriot mâle

Loriot mâle

J’ai enfin trouvé un couple de loriots d’Europe établi dans un arbre solide: un chêne, me permettant d’installer de nuit un affut stable sur de belles branches. J’ai tellement tardé à trouver l’arbre idéal que j’ai loupé le tissage du nid, et de loin, car les jeunes ont éclos. Ils sont encore trop petits pour gober une cigale entière ramenée par le mâle qui ne comprenait pas pourquoi « ça ne veut pas rentrer ». Continuer la lecture

Rollier d’Europe – 2 juin

rolier coupleUn petit retour sur mon affut « rollier » de vendredi dernier. Il y a eu quelques instants magiques. Après le seul accouplement de la journée à 6h45 – qui a duré 75 secondes juste après une offrande – la femelle a fait des séjours de plus en plus prolongés dans le nid, jusqu’à y rester plusieurs heures dans l’après-midi. J’imagine qu’elle a pondu, à suivre. Quelques petites observations sympas de la journée : le couple de rolliers s’est fait chassé de son perchoir par une corneille. En milieu d’après-midi, un geai des chênes c’est posé 3secondes sur ce même perchoir avant de se faire chasser violemment par le mâle. Une dizaine d’offrandes observées à l’extérieur du nid, quelques jonglages avec de grosses sauterelles … Je ne connaissais cet oiseau que de loin, c’est vraiment un affut magnifique et attachant et cette journée d’affut a passé assez vite, j’y retournerai certainement une fois ou deux avant la sortie des jeunes. Un loriot s’installe dans le secteur mais je pense qu’il sera beaucoup moins facile de faire des images. Il parait que le nid est superbe. A suivre …
Rollier d’Europe – Coracias garrulus – European Roller – (Cavaillon -France)

Gélinotte des bois – 20 mai

gelinotte2
Pour faire suite à l’affut dans les arbres, je rêvais d’images de l’animal marchant dans la neige. Mais la gélinotte des bois connait parfaitement le moindre recoin de son territoire et lorsqu’un affut pousse au sol, le mâle ne manque pas d’en faire plusieurs fois le tour, d’abord à distance en début de journée, jusqu’à le frôler dans la soirée. Le moindre froissement de tissus est susceptible de le faire fuir : émotion garantie ! Lorsque l’affut n’est plus une source d’inquiétude pour le mâle, il y a de grandes chances pour que la femelle apparaisse.
Mâle de Gélinotte des bois – Hazel Grouse – Tetrastes bonasia – Alpes de Haute-Provence -France